La 9e édition se prépare ! 

23 Juin 2023 | Edition 2023

Deux semaines après la CIC Normandy Channel Race, les Class40 ont désormais rendez-vous pour la 9e édition de la Les Sables – Horta – Les Sables. C’est en effet, le mardi 27 juin prochain à 13h02 que sera donné le coup d’envoi de l’épreuve avec, au programme, deux étapes sous forme d’aller et retour entre la Vendée et les Açores, avec un total de 2 540 milles à parcourir. Un retour au format originel de la course après une dernière édition contrariée par le contexte sanitaire lié à la Covid-19 qui ravit à la fois les organisateurs et les marins. Et pour cause, ces derniers vont cette fois pouvoir profiter de l’accueil inimitable de l’île de Faial et retrouver tous les ingrédients qui font la magie de l’évènement depuis sa création en 2007 !

« C’est cool, cette année, on va pouvoir faire escale à Horta, découvrir l’ile de Faial et prendre un verre au célèbre Peters’ Café Sport ! », se réjouit Mikaël Mergui (Centrakor), résumant ainsi le sentiment général des marins de la flotte de la Les Sables – Horta – Les Sables, et en particulier de ceux qui ont participé à la dernière édition. Une édition alors chamboulée par le contexte pandémique, qui s’était finalement jouée en un seul morceau, avec seulement une marque de parcours à contourner à l’entrée du port de Horta. « Ça avait été un cru particulier de ne pas s’arrêter, et forcément un peu frustrant, même si la course avait été belle », se souvient Aurélien Ducroz (Crosscall), impatient, lui aussi, de découvrir l’archipel des Açores pour la première fois, mais également de se jauger sur un parcours océanique, techniquement très intéressant. « C’est une course très complète et une belle préparation à la Transat Jacque Vabre – Normandie – Le Havre, avec notamment la traversée du golfe de Gascogne. Selon les conditions, ça peut être très rapide mais aussi très complexe avec possiblement de nombreuses phases de transition à gérer en cette période estivale. Une fois encore, ça va se jouer à couteaux tirés ! », assure le skipper-skieur qui compte bien jouer aux avant-postes avec son acolyte Vincent Riou, vainqueur du Vendée Globe 2004-2005. « Sur la CIC Normandy Channel Race, nous avons été confrontés à un déficit de vitesse. Depuis, nous avons retravaillé sur différents calibrages électroniques puis sur les réglages du mât. Nos objectifs sont donc de retrouver la vitesse et de performer », annonce le Chamoniard qui, pour mémoire, avait réussi l’exploit de terminer à la 8e place en 2021, deux semaines seulement après la mise à l’eau de son Lift40 V2, et vise légitimement une place dans le Top 5 cette année.

Seize duos engagés et presque autant là pour la gagne

Même chose pour Xavier Macaire, le local de l’étape, indiscutablement l’un des grands favoris de l’épreuve. « Pousser fort et aller loin, tel est mon but depuis mon arrivée sur le circuit des Class40, relate le récent troisième de l’Armen Race Uship. « La Les Sables – Horta – Les Sables est une course hauturière très riche lors de laquelle il faut réussir à gérer au mieux la vie à bord, le rythme, le sommeil et aussi l’alimentation en plus des phénomènes météo. Comme toujours, ce sont des détails qui feront la différence car de très bons duos composent le plateau, même s’il s’est réduit à seize ces derniers jours », annonce le skipper de Groupe SNEF qui fait partie des cinq tandems qui ne seront pas les mêmes à l’aller et au retour, mais qui s’annoncent particulièrement solides. « Pour ma part, je vais partir avec Tanguy Bouroullec puis revenir avec Morgan Lagravière », détaille le Sablais qui, avec ce dernier, avait frappé un grand coup en 2021 en remportant la Sardinha Cup en Figaro à l’issue d’un sans-faute, et qui se verrait bien renouveler la performance. Le doublé, c’est aussi ce que vise le tandem Mikaël Mergui – Antoine Carpentier. Vainqueurs de la course il y a deux ans à bord de Redman au terme d’un final haletant avec Axel Tréhin et Fred Denis qu’ils avaient devancés de seulement trois petites minutes après onze jours de mer, ces deux-là espèrent naturellement conserver leur titre et ils sont d’autant plus motivés que leur binôme s’est reformé de matière un peu impromptue à la suite d’une blessure aux côtes de Fabien Henry. « Je suis super content de retrouver Antoine pour l’occasion. C’est le « kingos » de la Class40 ! Il y a deux ans, on avait régaté sur son bateau, aujourd’hui c’est l’inverse. Il va indiscutablement être un accélérateur de particules pour mon projet qui reste assez « nouveau ». Vu la concurrence, ça va être chaud de défendre notre première place, mais sportivement, ça va vraiment être chouette ! », promet le skipper de Centrakor.
 
Les dates à retenir :

22 juin : arrivées des bateaux à Port Olona
25 juin : parade de la course
27 juin : départ de la première étape
8 juillet : départ de la deuxième étape
16 juillet : remise des prix

Les dernières actualités

Messages du bord – 14 juillet 2023     

Messages du bord – 14 juillet 2023     

Olivier Gamot (Yala) : « Jérôme (Ragimbeau) ne savait pas qu'il y avait des machines à laver en pleine mer. On nous aurait menti ? Nous étudions attentivement l'évolution de notre palier de safran qui semble à peu près stable, quoi que très mou (ça...

lire plus
Messages du bord – 13 juillet

Messages du bord – 13 juillet

Charlotte Cormouls (Bleuet de France) : « Hier, nous avons profité de la dernière journée ensoleillée et calme, car nous savions qu'à partir d'aujourd'hui ce serait plus sport. Nous nous sommes lavées et avons fait le plein de sommeil, sous gennak dans...

lire plus
Epilogue cette nuit aux Sables d’Olonne !

Epilogue cette nuit aux Sables d’Olonne !

Après un long bord bâbord amure entamé quasiment dès la sortie de l’archipel des Açores, dimanche dernier, le gros du peloton de la 9e édition de la Les Sables – Horta – Les Sables a désormais opéré un grand virage à droite pour rejoindre la Vendée. Premier à empanner...

lire plus
Messages du bord – 12 juillet

Messages du bord – 12 juillet

Achille Nebout (Amarris) : « Dernier (magnifique) lever de soleil sur cette Les Sables - Horta - Les Sables, après une nuit plutôt agitée. Après le fameux empannage que l'on attendait tant, le vent rentre assez fort donc ce n'est pas simple de...

lire plus
Pas d’inquiétude pour le duo Mussolo 40

Pas d’inquiétude pour le duo Mussolo 40

Depuis ce matin, la trace sur la cartographie des Brésiliens Jose Guilherme Caldas et Gustavo Peixoto posait un peu question. Après un bref échange avec la Direction de Course, les deux hommes, qui déplorent toutefois la perte de leurs deux spis, ont indiqué que tout...

lire plus
Bientôt le virage à droite

Bientôt le virage à droite

Alors qu’il leur reste désormais moins de 500 milles à parcourir pour boucler la seconde étape, les leaders de la Les Sables – Horta – Les Sables poursuivent leur route en direction de la pointe Bretagne en rangs serrés. Reste que si les huit premiers se tiennent en...

lire plus
Messages du bord – 11 juillet

Messages du bord – 11 juillet

Erwan Le Draoulec (Everial ) : « Nous allons avoir des soucis d’énergie jusqu’au bout… Mais on va faire avec ! On profite qu’il y ait quelques rayons de soleil pour recharger un peu nos batteries.Nous avons malheureusement déchiré notre spi médium et nous avons encore...

lire plus